Cette journée au théâtre de la Porte Saint-Martin (environ 200 personnes présentes) et diffusée en direct (environ 1 900 vues le matin et 1 000 vues l'après-midi), a été l'occasion de suivre 3 tables rondes et 4 présentations / Keynote.

Pour la première fois, l'intégralité des Assises a été interprétée simultanément en langue des signes.

La journée a commencé par la table ronde "Présentation des premiers résultats de l'étude Cinégalités : qui peuple le cinéma français ?" durant laquelle les directeur·rice·s de l'étude, Maxime Cervulle et Sarah Lécossais, ont dévoilé les premiers résultats de cet état des lieux de l'égalité femme/homme et de la diversité dans la production cinématographique française.

Les discussions se sont poursuivies le matin autour de la table ronde "Être jeune scénariste : vers une diversité des regards ?" où scénariste, réalisatrice, socio-démographe et jeune scénariste participant au programme de mentorat se sont rencontré·e·s.

L'après-midi a commencé par un temps de présentations / Keynote pour parler de la campagne Character : vers l'égalité dans le cinéma et les médias, d'éducation au cinéma, de donner un éclairage sur la présomption d'innocence et de partager une avancée majeure dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

La journée s'est clôturée avec la table ronde : "Le sexe sur la table : comment réaliser les scènes de sexe ? Le métier de coordinateur·rice d'intimité ?". Ce moment a été l'occasion d'un débat riche et animé autour de la question de la réalisation des scènes de sexe au cinéma post #metoo.

VIDEOS DES ASSISES 2021