Accord entre l’Ambassade de France en Inde, représentée par Son Excellence M. Emmanuel Lenain, et le Collectif 50/50, représenté par sa co-présidente Mme Sandrine Brauer

Vu la décision du Président de la République, le 25 novembre 2017, de faire de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause du quinquennat,

Vu la priorité majeure que constituent les droits des femmes au sein de l’action extérieure de la France, et l’action de plaidoyer du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en faveur de l’égalité dans notre politique d’aide au développement, dans les enceintes multilatérales et européennes et dans les relations bilatérales,

Vu la stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes pour la période 2018-2022,

Vu l’importance de promouvoir la place des femmes dans l’audiovisuel et l’industrie cinématographique ainsi que l’image des femmes dans les contenus afin de lutter contre les stéréotypes de genre,

Vu les objectifs du collectif 50/50, association française dont le but est de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel,

L’Ambassade de France en Inde, pour le périmètre d’action de son Service de coopération et d’action culturelle, et le Collectif 50/80 ont décidé de coopérer autour des engagements suivants :

Article 1 : communiquer les données genrées relatives aux personnalités invitées (réalisatrices et réalisateurs, équipes de film) dans le cadre de la programmation culturelle de l’Ambassade (festivals notamment).

Article 2 : communiquer les données genrées de films français distribués sur le territoire indien (pourcentage de réalisatrices et réalisateurs des films distribués).

Article 3 : privilégier la promotion de films de réalisatrices et/ou de films ayant obtenu le bonus pour la parité (parité au sein des responsables de l’équipe) et tenter d'atteindre la parité dans les équipes invitées pour accompagner les films programmés dans les festivals indiens soutenus par l’ambassade.

Article 4 : porter une attention particulière aux candidatures d’étudiantes indiennes pour leur présélection vers écoles françaises de cinéma et d’audiovisuel et s’engager à un accompagnement de celles-ci.